Pour les circuits courts d'alimentation utilisez le fret fluvial artisanal

Le Canalien est né !

Nous vous l’avions annoncé, l’Alizarine a changée de nom et a été rebaptisée “Canalien”.
Comme toujours cela signifie un certain nombre de modifications aussi bien administratives que physiques.

Un petit rappel si, d’aventure, vous espérez la faire accoster sur un quai près de chez vous :
La péniche CANALIEN est un Luxemotor de 1927 qui fait 34,36 m de long pour 5,05 m de large, avec 1,50 m de tirant d’eau pour 3,50 de tirant d’air.

S’il est prévu de faire monter des personnes à bord pour une dégustation ou une fête, son capitaine a obligation de la mettre en contact direct avec le quai. Il ne peut pas la mettre à couple s’il veut accueillir du monde. Il peut d’ailleurs accepter jusqu’à 50 personnes à bord.
Pour être exact ce sont 50 personnes sur le pont et 12 dans la cale.

Nous comptons bien sur son propriétaire pour nous transmettre rapidement des photos de son beau bateau portant fièrement son nom sur sa proue.

En attendant, Denis s’est amusé à créer un logo “clin d’œil” pour cette belle péniche.

Une réflexion sur “Le Canalien est né !”

  • Voilà, le logo est prêt, le bateau est prêt pour son départ de Béziers le 3 septembre, les palettes sont filmées et l’autorisation d’accoster à Bollène vendredi 7 septembre en cours de finalisation, la boutique fonctionne pour les cartons complets et les tableaux excel sont au point pour les commandes à l’unité et les commandes de professionnels…
    C’est un beau travail d’équipe, car nous avons été 6 bénévoles à nous investir dans la création de ce site web, qui a vu le jour en moins d’un mois.
    Merci aux producteurs qui ont répondu spontanément pour la boutique, quand aux autres nous les contacterons plus tard mais le temps a manqué (nous prévoyons entre autres le transport d’huile d’olive ou de noix, et bien sûr d’autres vins).
    La boutique est un début, mais nous tenions à ce qu’elle soit fonctionnelle dès ce voyage car… pour le voyage d’avril, Fleuve de Liens sera toute seule à devoir rentabiliser et remplir la cale ! C’est bien parti, mais tout reste à faire…
    Je me réjouis beaucoup de remplir à nouveau le bateau vendredi 7 septembre, avec quelques amis. Et surtout, la tâche ne sera pas facile car nous amenons au total plus de 14 palettes, alors que la cale est déjà pleine des produit d’André 😉
    Donc du travail en perspective… mais surtout le plaisir de remplir chaque recoin du bateau 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *