Pour le fret fluvial artisanal
21 août 2018

A l’origine

Cette présentation est destinée à ceux pour qui le mot “Alizarine” n’est pas familier mais qui sont confrontés à cette mention au fil de ce site.
Ce récapitulatif a été établi à partir des textes du site de l’Alizarine et au crédit des deux mariniers, Cécile et Raphaël, à l’origine de ce beau rêve.

L’Alizarine est un colorant rouge d’origine végétale, extrait de la racine de la garance des teinturiers (Rubia tinctorum L.), une plante vivace de la famille des Rubiacées, autrefois largement cultivée pour la teinture qu’elle fournissait. Le choix de cette couleur fait référence au vin rouge que transporte principalement le bateau.

Origine du projet et réflexions (2010)

La problématique du transport routier du vin : empreinte carbone massive, secouage mécanique du vin, image négative du camion, pas de garantie de la maîtrise de la température pendant le transport.
Les possibilités offertes par le transport fluvial : faible impact carbone, pas de vibration, vin bercé, fiabilité, contrôle de la température et image authentique, naturelle et positive.
Le maillage du réseau fluvial qui traverse judicieusement les plus grandes régions viticoles.
La plus-value apportée par ce moyen de transport en terme de développement durable, en particulier pour des produits biologiques.
Le volume actuel de fret vinicole est colossal et la voie routière frise la saturation : un report sur la voie d’eau semble inéluctable vu les enjeux environnementaux actuels et les réserves de capacité des fleuves. Tout particulièrement pour les vins bio et naturels dont la consommation est en forte croissance dans l’Union Européenne et qui sont extrêmement sensibles à la démarche éco-responsable du transport fluvial.
L’effet d’adéquation est très fort comme le prouve cette vidéo :

En 2010, Cécile et Raphaël ont eu cette idée folle face à une volonté de transition écologique pour supprimer des camions des routes, et une demande de vignerons soucieux d’un transport plus doux et moins énergivore : aménager une péniche de type Freycinet (35m x 5m) et la dédier au transport de vins, de spiritueux palettisés et des produits du terroir.

Ainsi est née la péniche ALIZARINE.

Les avantages, les possibilités

La fin du rêve et la naissance de CANALIEN